Prise de contrôle conjoint de la société Gastronome Condom par les sociétés Euralis, Vivadour, Terrena et Maïsadour


La filière agricole se concentre toujours plus. Voilà une décision de l'Autorité de la Concurrence de la République Française qui nous intéresse particulièrement puisqu'elle concerne les abattoirs gersois.

Où l'on apprend que nos abattoirs gersois sont en danger bien que détenus par quatre des plus gros acteurs de la filiale agroalimentaire française qui totalisent plus de 6 milliards € de chiffre d'affaires.

Présentons-les :

Euralis, coopérative au chiffre d'affaires en 2010 de 1,3 milliard €

Vivadour, coopérative au chiffre d'affaires en 2009-2010 de 383 millions €

Terrena, fusion de trois coopératives, au chiffre d'affaires en 2010 de 3,5 milliards €

Maïsadour, coopérative au chiffre d'affaires en 2009-2010 de 1 milliard €

Voici le détail de la décision : DecisionAutorite_Concurrence

 

Tout ce joli monde est lié :

  • Volailles de Gascogne Holding est une filiale de Euralis et Vivadour
  • Gastronome est une filiale de Terrena
  • Laporte (abattoir de Saramon) est une filiale de Gastronome Condom
  • Gastronome Condom (abattoir de Condom) est une filiale de Gascogne Holding et Gastronome
  • Les Fermiers Landais est une filiale de Maïsadour
  • Dangourmau est une filiale de Maïsadour
  • Sovol est une filiale de Terrena



  • Maïsadour et Terrena créent une société commune Les Fermiers du Sud-Ouest qui contrôlera complètement : Les Fermiers Landais, Dangourmau et Sovol
  • Les Fermiers du Sud-Ouest et Gastronome Holding contrôleront à elles deux Gastronome Condom

 

Et pour mieux comprendre, un petit organigramme

avant

Organ1

et après

Organ2