Pourquoi nous nous opposons aux projets de poulaillers industriels de Vivadour ?
Les raisons d'être du collectif ?


Des projets qui mettent en danger les filières de qualité du département :

Combien d’élevages de qualité devront disparaître pour faire la place à ces millions de poulets bas de gamme ? Combien d’emplois agricoles vont être mis en danger par cette production massive ? Combien de crises sanitaires vont devoir subir les élevages traditionnels à cause de ces projets industriels ? Comment accepter de tels projets, qui vont in fine participer à la perte d’actifs agricoles et à la dévitalisation des territoires ruraux ?

Lire la suite…


Pourquoi nous nous opposons aux projets de poulaillers industriels de Vivadour
Conférence de presse du 27 octobre 2011


Vivadour et ceux qui soutiennent ces projets nous affirment qu'ils sont indispensables pour l'économie gersoise, en l'occurrence comme l'a dit Mr Fourcade (Chambre d'Agriculture) au CODERST, la défense de la filière est plus importante que celle de l'agriculteur.

Ne s'agit-il pas en fait d'asseoir les profits de Vivadour, qui voit dans l'industrialisation et la concentration des élevages, le moyen de garder des parts sur un marché mondial de la volaille en pleine restructuration quitte à abandonner les filières traditionnelles et le savoir-faire des agriculteurs locaux ou à enlever à d'autres régions françaises leurs débouchés actuels.

Lire la suite…